Hello toi! J’espère que tu passes de bons moments à chiller au soleil (entre deux averses de la mort) en ce début de mois de juillet. On se retrouve ici, sur mon petit blog, pour une sélection des morceaux écoutés et saignés durant le mois de juin. J’ai énormément de boulot, entre le mémoire de cinquième et dernière à rendre, les derniers partiels de mon existence, subir ma vie et celle des autres (et croyez-moi, y’a du boulot). Cependant, je ne pouvais pas ne pas vous présenter mes coups de coeur. Donc c’est parti mon kiki (j’assume et j’assumerai).

SYSTEM OF A DOWN 💿 AERIALS

Il y a toujours, je dis bien toujours, une chanson que tu (re)découvres pendant un concert/festival et que tu écoutes inlassablement les jours qui suivent. Je suis partie au Download et au Hellfest il y a maintenant deux/trois semaines. L’occasion pour moi de passer deux weekends avec des équipes adorables, de voir et parler à des groupes qui m’ont construite. Le hard rock/métal/stoner etc, est vraiment LE style que je préfère. J’étais comme un poisson dans l’eau, au milieu d’individus que j’admire et qui me comprennent. J’ai pu parler au manager de System of A Down, qui a encore délivré une performance de malade. Ce fameux morceau culte coup de coeur, c’était Aerials. C’est simple: c’est moi, en musique. Inattendu, sombre et cocasse. Ce titre possède un véritable univers et ça m’a fait énormément de bien d’écouter la version live. Serj Tankian parvient à mélanger un métal brut et des instruments de son pays natal, l’Arménie.

GLASS ANIMALS 💿 SEASON 2, EPISODE 3

Je viens d’acheter mon second iPod Classic 160 GO (le premier est parti, RIP), et forcément, il a fallu très rapidement le remplir. How To Be A Human Being de Glass Animals fut l’un des premiers albums à rejoindre ma récente bibliothèque musicale. Ayant rejoint le label qui les distribue au mois de novembre dernier, j’ai été obligée (quel malheur, je suis si triste) de les écouter encore plus, pour m’approprier leur talent. Je saigne HTBAHB depuis une semaine. C’est vraiment un album à tubes, un projet unique en son genre. J’apprécie tout particulièrement Season 2, Episode 3, qui doit sûrement être mon morceau préféré de ce projet ambitieux mais réussi. Décalé, loufoque, esthétiquement saturé et acidulé, j’aime tout. Glass Animals avait même sorti leur propre jeu vidéo en ligne, intitulé s2e3. +1 dans la playlist d’été 2017.

THE VINTAGE CARAVAN 💿 EXPAND YOUR MIND

Encore une découverte toute droit venue du Hellfest. Ce trio de jeunes irlandais, The Vintage Caravan, fut l’un de mes coups de coeur du festival, à coup sûr. Si vous avez vu mon petit teaser du vlog Download/Hellfest 2017 (qui devrait être publié sur ma chaîne Youtube la semaine prochaine) sur mon compte Instagram,  vous reconnaitrez sûrement l’introduction de ce titre que j’adore. Ce riff fait partie de mes préférés de tous les temps. Cette chanson me met en joie. The Vintage Caravan mixe rock psychédélique, stoner, du blues, du hard rock … le résultat? Un projet frais qui m’a fait headbanger comme jamais. Trois albums sont déjà à leur actif: The Vintage Caravan sorti en 2009, Voyage en 2012 et plus récemment Arrival (2015). Le public du festival était en folie du début jusqu’à la fin à l’écoute du set magistral. J’ai vraiment hâte d’en entendre davantage!

KIRIN J. CALLINAN 💿 BRAVADO

J’ai également découvert ce morceau coup de coeur grâce à mon alternance. C’est le titre qui te réconforte le temps d’un instant. Kirin J. Callinan est un chanteur australien, il a récemment accompagné le décadent Mac Demarco pendant sa tournée. En fait, j’ai vu Kirin à la Maroquinerie lors du concert de Mac mais je n’ai pas tilté que c’était lui sur le coup. Il a fait danser le public, qui était vraiment réceptif à son univers. C’est en écoutant son album au boulot que le flash est apparu. Kirin est une personnalité qui se remarque. Il ose au niveau de la forme (ses looks sont marginaux), mais aussi du fond. Il réussit à créer des mélodies puissantes tout en ajoutant une dose d’élégance dans la voix.

FYFE 💿 LOVE YOU MORE

Dernier titre de cet article sur mes coups de coeur. Ah, Fyfe. Ce personnage m’intrigue, et comme j’aime les situations et personnes qui perturbent mon quotidien de grand-mère aigrie, je continue de suivre cet artiste avec passion. Paul Dixon est un londonien (avec des origines écossaises, comment ne pas craquer) qui n’aime pas les conventions. La qualité des effets ajoutés au clavier et de son jeu de guitare sont exponentiels. Fyfe vient de sortir son nouvel album The Space Between, que j’adore. Le musicien revient avec une image plus contrôlée mais tout aussi bien agencée. Je vous laisse avec Love You More, le second morceau de l’album. Tel un peintre (qui nous rappelle évidemment la pochette de son précédent projet, Control), il crée un tout à partir d’éléments bien distincts.

Voici mes coups de coeur du mois de juin! J’espère vous avoir fait découvrir au moins un morceau. Avec la saison des festivals qui vient de démarrer, on se retrouve très prochainement pour des chroniques albums et des reports de folie. Fnac Live, Lollapalooza, Rock en Seine, Citadel à Londres … une année musicale bien remplie!