Un an seulement après la consécration nommée Pure Comedy, Joshua Tillman aka Father John Misty revient avec son quatrième projet, God’s Favorite Customer. Produit par l’artiste américain et accompagné de tenors du genre comme Jonathan Rado (membre du groupe Foxygen), Dave Cerminara (qui avait déjà participé à l’enregistrement de Pure Comedy, mais aussi d’albums de The Neighbourhood, HEALTH, Imagine Dragons, Foster The People, Cold War Kids et j’en passe) ou encore Trevor Spencer, le crooner s’est clairement entouré de la crème afin de produire ces dix mélodies sensuelles et chaleureuses à souhait. C’est également son album le plus mélancolique et sérieux, mêlant notes de piano et accords mineurs délicats.

father_john_misty God's Favorite Costumer

God’s Favorite Customer, un album plus personnel

C’est la première fois que l’on voit Joshua sur une pochette et pour cause: God’s Favorite Costumer se veut plus personnel, bien plus profond que les trois autres projets précédents. L’ex batteur de Fleet Foxes y traite de religion et d’amour déchu, comme le montre ce premier morceau majestueux, Hangouts at the Gallows. Father John Misty jongle entre sentiments positifs et exacerbation.

Encore une fois, God’s Favorite Customer arrive à nous tenir en haleine avec un fil rouge conducteur nous emportant tout au long de l’écoute. Il ne s’agit plus là de conter une Comédie Pure mais de se définir auprès d’entités supérieures en tant qu’individu fragile et destructeur. Les inspirations sont plurielles: un peu de Beck par ici, un méli-mélo de Rolling Stones par là – l’instrumentalisation y est plus réfléchie, avec des claviers électro, de l’harmonica sur Date Night aux influences blues.

Father John Mistry God's Favorite Costumer album
Oui, je me fais plaisir dans cet article, cet homme est quand même classe.

Cette énergie positive est contrebalancée par des ballades classiques courantes dans le catalogue de Father John Misty mais toujours aussi efficaces (Please Don’t Die). Alors que la moitié de l’album pointe le bout de son nez et que l’on pourrait penser qu’il commencerait à s’affaiblir, Disappointing Diamonds Are The Rarest Of Them All vient nous gifler à la tronche et vient sublimer le tout de manière grandiose.  Encore une fois, Mister Tillman se questionne sur l’amour et notre quête de vouloir sans cesse sur-enchérir une vie qui n’est peut-être pas si lumineuse.

Does everybody have to be the greatest story ever told?

God’s Favorite Customer est définitivement un album qui s’éloigne légèrement du style très narratif de Joshua Tillman qui avait pour l’habitude de se cacher derrière son personnage nommé Father John Misty. L’humour laisse place au désarroi, les métaphores au cynisme, comme le démontre  le dernier morceau de cet hymne au romantisme destructeur, We’re Only People (And There’s Not Much Anyone Can Do About That). God’s Favorite Customer ne marquera peut-être pas autant les esprits des fans de longue date qu’un I Love You Honey Bear mais se démarquera définitivement par son approche sincère et veloutée.

Father John Misty – God’s Favorite Costumer – Bella Union/PIAS 

1. Hangout at the Gallows 💖
2.Mr. Tillman
3.Just Dumb Enough to Try
4.Date Night

5.Please Don’t Die 💖
6.The Palace
7.Disappointing Diamonds Are the Rarest of Them All 💖
8.God’s Favorite Customer 💖
9.The Songwriter
10.We’re Only People (And There’s Not Much Anyone Can Do About That)